SATECH

PROJET BAB AL AMAL 
Insertion socio professionnelle des jeunes tchadiens en situation de vulnérabilité.

PRESENTATION DU PROJET BAB AL AMAL
OBJECTIFS

L'objectif global du Projet est de contribuer à la stabilité régionale, en s'attaquant aux causes profondes d'instabilité, vía l'amélioration des opportunités économiques, de l'égalité des chances, de la sécurité et du développement.

Les objectifs spécifiques sont de :

q  Favoriser l'insertion socioéconomique des jeunes les plus vulnérables et de contenir les dynamiques d'exclusion par la mise en place de services d'appui à la formation et à l'insertion professionnelle adaptés à leur profil (faible capacité de résilience, besoin de formation courte adaptée et d'un encadrement socio pédagogique étroit) ;

q  Renforcer les compétences des jeunes tchadiens par le développement de la formation par apprentissage de type dual en lien avec les besoins des entreprises sur le territoire national.

Le projet est constitué de trois composantes :

Composante 1 : Favoriser l'insertion socioéconomique des jeunes vulnérables dans 5 villes du pays par la mise en place de services d'appui à la formation qualifiante et à l'insertion professionnelle des jeunes vulnérables.

Composante 2 : Renforcer les compétences des jeunes tchadiens par le développement de la formation par apprentissage

Composante 3 : Appuis transversaux relatifs aux activités de suivi évaluation, de capitalisation et de communication du projet.

MODE OPERATOIRE

La composante 1 : mise en oeuvre par l'ONG Essor.

La composante 2 : la maîtrise d'ouvrage (MO) est assurée par le FONAP. Le FONAP sera appuyé par le consortium SOFRECO-CODIFOR qui jouera le rôle d'Assistance à Maîtrise d'Ouvrage (AMO) et mobilisera un assistant technique résidentiel ainsi que des missions d'expertises court terme.

La composante 3 : un coordonnateur est logé au sein du secrétariat général du MEPD et a pour principales responsabilités d'assurer le suivi des engagements contractuels du marché entre le MEPD et Essor, la mise en oeuvre directe des activités de la composante 3 et la coordination des composantes tout au long du projet.

FINANCEMENT

Le coût total du Projet est de 9 626 169 millions d'euros. Son financement est assuré par les FFU (Fonds Fiduciaire d'Urgence) de l'Union Européenne via une délégation de Fonds à l'AFD (Agence Française de Développement).

DUREE

Le projet dure 4 ans.

ZONE D'INTERVENTION

Abéché, Bol, Bongor, Moundou, N'Djaména et Sarh.

PUBLIC CIBLE

Les jeunes vulnérables.

3. Contenu de la composante 2 (mise en oeuvre par le FONAP)

- Composante 2 : « Renforcer les compétences des jeunes tchadiens par le développement de la formation par apprentissage ».

Cette composante vient s'inscrire dans la lignée du projet d'Appui à la Formation Professionnelle pour le Renforcement de la Compétitivité des Entreprises Tchadiennes (AFPACET) mis en place par le FONAP sur co-financement de l'AFD. Elle devra permettre d'étendre le dispositif de formation par apprentissage sur le territoire (Moundou, Sarh et Abéché)7 en optimisant l'implication des acteurs en présence (FONAP, organisations professionnelles, opérateurs de formation, maitres d'apprentissage).

Résultat 1 : Les organisations professionnelles sont en capacité d'identifier et de formuler les besoins en ressources humaines des entreprises (formation continue et par apprentissage) et de participer au développement de la formation par apprentissage dans 3 nouveaux territoires (Moundou, Sarh et Abéché).

Résultat 2 : Les opérateurs de formations (centres et ateliers) de 3 régions mettent en place des formations par apprentissage en lien avec les besoins des entreprises

Résultat 3 : Le FONAP appuie le développement de la formation par apprentissage dans 3 nouvelles régions (Sahr, Moundou, Abéché) et implante ses activités dans la région du Lac (Bol).

Designed by SATECH © Copyright 2018 FONDS NATIONAL D'APPUI A LA FORMATION PROFESSIONNELLE - Tous droits reservés