SATECH

PROJET REGIONAL D'APPUI AU PASTORALISME AU SAHEL
REGIONAL SAHEL PASTORALISM SUPPORT PROJECT

ELEMENTS DE CONTEXTE

q  La dégradation accélérée de l'environnement naturel dans l'espace sahélo-saharien ;

q  La grande sècheresse des années 70 et 80 ;

q  La croissance démographique et l'accroissement des effectifs du cheptel.

ELEMENTS DE JUSTIFICATION 

q  Nécessité de mieux maitriser l'utilisation des terres de parcours et de rechercher de nouvelles méthodes et techniques d'exploitation de l'espace pastoral et de ses ressources ;

q  Nécessite de formation professionnelle de l'ensemble de la communauté pastorale pour la maitrise du changement et de l'adaptation ;

q  Mobilisation des acteurs y compris ceux de la formation (FONAP) pour les réponses adéquates aux besoins spécifiques des communautés pastorales ;

q  L'importance de l'élevage dans l'économie : 37% du PIB agricole et occupe 40% de la population rurale et fait vivre 80% des ruraux.

PAYS INTERVENTION DU PRAPS

OBJECTIFS, FINANCEMENT ET DU PRAPS-TCHAD

q  Améliorer l'accès à des moyens et services de production essentiels et aux marchés pour les pasteurs et agropasteurs dans des zones transfrontalières sélectionnées le long des axes de transhumance et d'améliorer la capacité à répondre à temps et de façon efficace en cas de crises pastorales ou d'urgences ;

q   IL est financé à hauteur de 50, 129 millions de Dollars dont 45 millions de Dollars sur un fond IDA (89,76%), 4,0456 millions de Dollars par l'État au titre de la Contrepartie national (8,07%) et 1,0834 millions de Dollars au titre des bénéficiaires (2,16%)

q  Le projet a une durée de six (06) ans pour compter de janvier 2016.

ZONE DE COUVERTURE DU PRAPS-TCHAD

q  Zone d'intervention : Lac, Hadjer Lamis, Kanem, Barh Al Ghazal, Batha, Guéra, Borkou, Ennedi Est et Ennedi Ouest, Waddi Fira, Ouaddaï et Sila;

q  Les bénéficiaires directs du Projet seront des pasteurs et agro-pasteurs vivant en permanence ou séjournant temporairement dans la zone sahélienne, dont le nombre total est estimé à 400.000 dont 30% de femmes.

Les bénéficiaires directs du Projet seront des pasteurs et agro-pasteurs vivant en permanence ou séjournant temporairement dans la zone sahélienne.

COMPOSANTE DU PROJET

q  Composante 1 : Amélioration de la santé animale axée sur 1) la modernisation des infrastructures et le renforcement des capacités d'intervention des services vétérinaires ; 2) l'appui à la surveillance et au contrôle harmonisé des maladies prioritaires

q  Composante 2 : Gestion des ressources naturelles axée sur les aménagements pastoraux

q  Composante 3 : Commercialisation du bétail portant sur l'aménagement de 12 marchés à bétail existants

q  Composante 4 : Amélioration de la gestion des crises pastorales avec un volet opérationnalisation du dispositif de suivi de la situation pastorale et un volet sur la diversification de l'économie en milieu pastoral par l'accès à la formation professionnelle

q  Composante 5 : Gestion du Projet

COMPOSANTE ET FINANCEMENT

Budget des

Composantes et sous-composante

en KUSD (‘000)

Total

Etat

IDA National et Régional

Retro IDA

Bénéficiaires

Composante 1: améliorer la santé animale

12 108,1

955,6

10 458,1

363,0

331,3

Composante 2 : améliorer la gestion des ressources naturelles

14 704,9

-

13 416,9

536,0

752,0

Composante 3: faciliter l'accès aux marchés

6 960,3

-

6 700,3

260,0

-

Composante 4 : améliorer la gestion des crises pastorales

7 432,0

-

7 152,0

280,0

Composante 5: gestion du projet et appui institutionnel

8 256,0

3 090,0

5 692,7

141,0

TOTAL

50 129,0

4 045,6

43 420,0

1 580,0

1 083,4

 

LES BENEFICIAIRES

Les bénéficiaires sont les femmes et les jeunes issus du milieu pastoral et agropastoral dans les 12 régions d'intervention du PRAPS-T. Ils seront formés professionnellement et bénéficieront des mesures d'accompagnement pour diversifier des activités socioéconomiques relevant des ressources pastorales et des autres domaines socioéconomiques, dans une perspective de diversification d'emploi et de prévention des crises et catastrophes.

ROLE DU FONAP DANS LE VOLET B

q  Mettre en relation l'offre et la demande de formation ;

q  Assurer un contrôle qualité des formations dispensées ;

q  Fournir ou mobiliser l'ingénierie de formation pour le développement de curricula ;

q  Encourager un financement mutualiste d'actions de formation et de perfectionnement exécutées par des Associations, des Groupements professionnels ou organismes reconnus, nécessaires à l'insertion socioéconomique et au développement de l'emploi au sein des femmes et des jeunes issus du milieu pastoral.

RESULTATS ATTENDUS

q  La connaissance des demandes de formation des jeunes pasteurs ;

q  Le renforcement de l'offre de formation professionnelle utile aux jeunes pasteurs ;

q  Le renforcement des capacités du FONAP à soutenir le développement de nouvelles activités pastorales ;

q  Le renforcement des capacités des OP dans le montage de projets de formation à soumettre au FONAP pour la diversification des activités ;

q  Le financement de 300 microprojets dans le cadre de la diversification des activités génératrices de revenus liées au pastoralisme (reconstitution du cheptel, valorisation des productions, aliments locaux pour le bétail, pare feux manuels, etc.).

MODE OPÉRATOIRE

Les OP

q  Identification des formations

q  Création des UAFE

q  Recrutement du personnel des UAFE

Les UAFE

q  Structuration de la demande

q  Montage des dossiers et suivi de la formation

LE FONAP

q  Appui technique aux UAFE et aux OF

q  Études des demandes de formation

q  Financement des Formations.

 

 

 

Designed by SATECH © Copyright 2018 FONDS NATIONAL D'APPUI A LA FORMATION PROFESSIONNELLE - Tous droits reservés